topblog Ivoire blogs

31/01/2011

LES AVANTAGES QUE PROCURENT LE CALME D'UN HOMME

L’homme fort doit maîtriser ses mouvements inconscients
La seconde qualité que doit posséder le candidat à la fortune, c’est le calme. Dans ses remarquables études sociales, le Dr Toulouse a consacré plusieurs articles à l’éducation émotionnelle.
Quand nous subissons une émotion, joie, peur, amour, colère, ce phénomène de conscience : ce sentiment se transforme toujours en phénomène physiologique : en mouvement. La joie, la peur, l’amour, la colère sont exprimés par l’individu en gestes inconscients, d’une façon très claire.
Les gestes de la joie ne peuvent pas être confondus avec ceux de la peur et il en est ainsi de toutes les émotions humaines. L’homme fort doit maîtriser ces mouvements inconscients. « Pour pouvoir donner toute sa force, écrit le Dr Toulouse, il faut être son maître et dépenser le moins possible d’énergie sous cette forme dégradée qu’est l’émotion. »
Insignifiantes, disposé à obéir à touts les suggestions, d’où qu’elles viennent, et roué d’avance à toutes les servitudes : aux servitudes morales comme aux servitudes sociales.
C’est cet homme là qu’il faut combattre en soi, et qu’il est possible de vaincre si l’on est énergique.

KAMERUN

26/01/2011

LA MANIPULATION ATTEINT AUSSI LE GABON

LE GABON S'APPRETE AUSSI A ENTRE DANS LE JOUG DES MANIFESTATIONS ET DES VIOLENCES, COMME C'EST LE CAS; AUJOURD'HUI DANS PLUSIEURS PAYS AFRICAINS COLONISES PAR LA FRANCE. APRES LES ELECTIONS PRESIDENTIELLES QUI SE SONT DEROULEES EN AOUT 2009 ET QUI ONT DONNEES ALI BONGO ODIMBA VAINQUEUR A PLUS DE 42% FACE A PLUSIEURS CANDITATS, DONC ANDRE MBA OBAME QUI N'AVAIT OBTENU QUE 25% SELON LA COMMISSION ELECTORALE ET CONFIRMER PAR LA COUR CONSTITUTIONNELLE GABONAISE.

A CETTE EPOQUE, L'OPPOSITION AVEC A SA TETE, ANDRE MBA OBAME, A CLAME HAUT ET FORT QUE CES ELECTIONS AVAIENT ETE TRUQUEES EN LA FAVEUR DE M. ALI BONGO ODIMBA, D'OU UNE SUCCESSION DE MANIFESTIONS QUI ONT PRESQUE PARALYSE LA VIE PUBLIQUE GABONAISE PENDANT PLUSIEURS SEMAINES AVANT DE S'ESTOMPER.

IL Y'A DE CELA QUELQUE SEMAINES, LA CHAINE DE TELEVISION FRANCE 2, A REVELE QUE L'ACTUEL PRESIDENT GABONNAIS; ETAIT PLUTOT SORTI 3eme A L'ELECTION DE 2009, AVEC EN PREMIERE PLACE M. ANDRE MBA OBAME. D'OU L'EMPRESSEMENT DE CELUI A QUITTER LA FRANCE OU IL SEJOURNAIT DEPUIS QUELQUE MOIS POUR RENTRER AU GABON FORMER SON PROPRE GOUVERNEMENT HIER 26 JANVIER 2010.

LA QUESTION QUE JE ME POSE AUJOURD'HUI EST DE SAVOIR POURQUOI, FRANCE 2 A ATTENDU PLUS D'UN AN POUR DONNER SA VERSION DE FAIT, QUELLES CONDITIONS, LE PRESIDENT, ALI BONGO N'A PAS RESPECTE DANS SON CONTRAT AVEC LA FRANCE QUI L'A FABRIQUE? EST-CE SA RUPTURE QU'IL PRONE? EST-CE LE FAIT D'AVOIR OUVERT LE PAYS AUX CHINOIS? N'EST-CE PAS LA UN TRAQUENARD TENDU A M. MBA OBAME POUR L'EFFACER , MEME PHYSIQUEMENT; POURQUE LE PETROLE ET LE BOIS COULENT A FLOT SANS GENE? PEUT-ON FAIRE LE PARALELLE AVEC L'ACTUALITE EN COTE D'IVOIRE? SI OUI, JUSQU'OU IRA M. MBA OBAME QUI A VU SON PARTI ETRE DISSOUT AUJOURD'HUI?

SEUL L'AVENIR NOUS LE DIRA!!!

VIVE L'AFRIQUE LIBRE

KAMERUN

21/01/2011

AUCUN HOMME N'EST AU-DESSUS D'UN AUTRE

Voici ce qu'écrivait Léon DAUDET:

"Ce qu'il ne faut cesser de se dire et de dire aux autres, car c'est, parait-il, malaisé à comprendre, c'est qu'aucun homme n'est au-dessus d'un autre. Entre un président de cour et un marchand de marrons, j'avoue ne pas trouver de différence.

J'ai connu, dans une ville de province, un pauvre diable de perruquier qui avait une âme aussi belle que celle de Tolstoï et l'exprimait, cette âme, avec une simplicité magnifique. Je dis au préfet que ce perruquier était de beaucoup la personne la plus remarquable du département. Mais je vis à son air narquois que ce fonctionnaire ne me croyait point"

Suivez le conseil de Léon DAUDET, ne croyez pas qu'un homme est au-dessus de vous parce qu'il a galons ou hermine. Puisqu'un perruquier peut être le premier citoyen de la ville, il n'y a pas de motif pour que vous ne soyez vous-même l'égal du perruquier.

16:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

19/01/2011

THE CONFESSION OF AN ECONOMIC HITMAN

CHERS AFRICAIN; PRENEZ LA PEINE DE RETROUVER CE LIVRE ET DE LE LIRE POUR VOTRE GOUVERNE. CECI VOUS PERMETTRA DE MIEUX COMPRENDRE CERTAINES ACTES QUE LES GRANDES PUISSANCES POSENT DANS DES PAYS FAIBLES.

Lire la suite

14:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

18/01/2011

L'AFRICAIN SE DOIT DE S'AFFIRMER AUJOUD'HUI ET PLUS QUE JAMAIS

La fortune ne vient pas à vous, il faut aller à elle; tout comme la liberté qui s'acquiert au prix de beaucoup de sacrifices. Comment être bien armé. - La confiance en soi. - Ne soyez pas inférieur aux autres. - La manière d'être supérieur. - Pour vaincre la timidité. -Comment on acquiert de l'aplomb. - Apprenez à parler. - Méthode pour obtenir la facilité d'élocution nécessaire à l'homme supérieur.

LA FORTUNE NE VIENT PAS A VOUS SI VOUS N'ALLEZ A ELLE

Si le nombre des gens fortunés est relativement restreint, cela provient de ce que beaucoup de ceux qui pourraient acquérir la richesse négligent de se servir des moyens supérieurs qu'ils possèdent inconsciemment et laissent leurs qualités improductives. A part des rares exceptions, qui doivent être considérées comme des miracles sociaux, la fortune ne vient pas à vous, il faut aller à elle.

Je ferai le parallèle avec le cas d'un gibier rapide qui vous entend et vous voir venir de loin, qui se perd dans les fourrés, qui glisse le long des sentes, qui passe près de vous pour disparaitre aussitôt et qui ne se rend qu'après une chasse furieuse et une dépense considérable de ruse, de patience et de persévérance.

Le premier chasseur venu ne peut donc venir à bout de la fortune. Il faut, pour se mettre en campagne, être bien armé; bien vêtu; afin que l'orage n'ait aucune prise sur vous; il vous faut un jarret solide qu'aucune escalade ne fatigue, une humeur égale qu'aucune déception n'entame.

Il faut savoir faire le guet, voir bien, vite et juste, toutes conditions et qualités faciles à posséder si vous y mettez de la bonne volonté. Tout ceci réuni; vous serez le chasseur heureux dont je parle plus haut, vous serez l'homme fort que vous rêviez d'être, et comme vous êtes généreux et de cœur élevé, vous pourrez, à votre gré; semer autour de vous de la joie et du bonheur. Vous aurez passé dans la vie en faisant du bien.

KAMERUN

17/01/2011

IL FAUT QUE LA VOLONTE S'ACCROISSE SANS ARRET

La volonté n'est force que si elle est disciplinée régulière, indifférente aux contingences ; que si son émission reste toujours égale et son action ininterrompue.

Elle ne doit être ni le résultat de circonstances momentanées, ni motivée par des raisons passagères. Elle peut commencer par être très faible : mais pour être vraie, pour être efficace et se traduire en puissance, il est indispensable qu'elle s'accroisse sans arrêt, en utilisant toutes les occasions que la vie li offre pour naitre et se développer.

Le mage antique voulant transmettre la vérité aux descendants de sa caste, la dissimulait sous le voile souvent gracieux et léger, parfois terrible, de mythes que nous connaissons tous sans en approfondir le sens.

Ariane qui permet à Thésée, vainqueur du Minotaure, de sortir du labyrinthe, en mettant dans la main du héros le fil qui l'aidera à recouvrer sa liberté, n'est-ce pas la raison conférant à l'homme, qui a triomphé de ses instincts, la volonté, capable de lui faire abandonner les routes obscures que l'aveugle fatalité confondait sous pas?

Ayons, toujours en main ce fil, cette volonté salvatrice. Il faut qu'il coopère à toutes nos actions, aux petites aussi bien qu'aux grandes.

Qu'elle soit constamment perçue par nous dans l'imbroglio des événements, des devoirs, des travaux, des peines et des plaisirs qui remplissent nos jours, si nous voulons vaincre le Minotaure, la bête accroupie au fond de notre conscience, si nous voulons sortir du labyrinthe dont les ténébreux couloirs ont été bâtis par nos passions, nos négligences et notre paresse.


KAMERUN

16:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

15/01/2011

Qui est TCHUNDJANG POUEMI ?

Il est camerounais, né le 13 novembre 1937 au village Bangwa en pays Bamiléké et décédé d'une manière suspecte. Il est le premier au Cameroun admis à l’agrégation de droit et sciences économiques – option sciences économiques et gestion. Il est l’auteur d’une œuvre monumentale : « Monnaie, Servitude et liberté » sous-titrée « la répression monétaire de l’Afrique ». Cette œuvre monumentale est la somme d’une réflexion sur les institutions de Bretton Woods, notamment le FMI où il a été fonctionnaire. « Monnaie, Servitude et Liberté » marque une rupture radicale avec cette institution qu’il quitte volontairement après avoir constaté qu’elle appauvrit l’Afrique plus qu’elle ne contribue à son développement. « Monnaie, Servitude et Liberté » est dédiée « A tous les enfants d’Afrique que l’intolérance a privés de la joie de servir la terre nourricière » .