topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

14/03/2011

La Démocratie Universelle selon Mr SHANDA TONME

Par Pérignama SYLLA, architecte D.E.I.A.U

"La répression brutale et sanglante contre les manifestants qui réclament le départ du vieux dictateur, a été qualifiée de crime contre l’humanité par l’organe suprême de l’ONU dont la responsabilité dans le maintien de la paix et de la sécurité internationale est fondamentale dans l’armature du système de sécurité collective planétaire".

C’est par cette perle que Mr SHANDA introduit l’exposition de sa théorie nouvelle sur la DEMOCRATIE UNIVERSELLE. Pauvre KADHAFI, pauvre KADHAFI car c’est au moment même où il entreprend une action de grande envergure pour son peuple (distribution de 20 000 logements) à Benghazi que le sort se retourne contre lui et offre à l’Occident l’étalage de sa bonne conscience universelle. L’occasion est trop bonne pour se débarrasser du leader libyen et faire main basse sur le pétrole du peuple libyen.

Cela dit en passant, car mon article n’est pas destiné à défendre Mouammar KADHAFI mais plutôt à réagir face à l’enthousiasme infantile et suspect de Mr SHANDA. N’ayant pas suivi le débat entre le Pr. Jean Emmanuel PONDI et monsieur Alain FOKA, je ne saurai prendre parti dans ce débat. Néanmoins je suis totalement d’accord avec Mr Shanda TONME que l’on ne peut soutenir pour quelques raisons que ce soit, des dictatures ou défendre des génocidaires tribalistes. Là s’arrêtent nos points d’accord. Car il me semble bien que l’on ne peut comparer GBAGBO et KADHAFI à A. HITLER sans friser le ridicule. G. BUSH et les dirigeants israéliens sont plus proches des pratiques d’HITLER que les deux dirigeants africains suscités.

Deuxième perle de Mr Shanda :

"Que personne ne s’y méprenne donc, car la sortie du Conseil de sécurité, est une sonnette d’alarme forte à l’endroit d’individus convaincus de tricherie avec les principes, et pourfendeurs de normes générales de progrès, de démocratie et d’unification des valeurs de transparence, d’humanisme et de solidarité".

On croit rêver face à des déclarations aussi candides si la situation n’était pas des plus tragiques. Mr Shanda ne comprend même pas que la démocratie moderne est une vaste fumisterie et que si l’on inventait une formule mathématique de la démocratie, peu de pays rempliraient les conditions minimales de cette formule. Et mieux, ceux qui la rempliraient ne seraient pas forcément ceux que beaucoup imaginent être des pays démocratiques. En fait le vrai problème de KADHAFI est qu’il est toujours resté à égale distance des grandes puissances. Or la règle actuelle du monde en voie "de démocratisation universelle" est qu’il faut toujours se mettre sous le manteau protecteur d’une grande puissance en avalant de temps en temps les couleuvres qu’elle voudrait bien qu’on avale.

Mais passons

Mini perle :

"Du Darfour à Abidjan en passant par Tripoli et Pékin, le message est celui de l’avènement d’une nouvelle ère, balancé aux partisans de l’idéologie du village et des dictatures au nom des clans mafieux restreints".

Monsieur, pensez-vous que les dirigeants chinois soient devenus subitement myopes en votant la résolution contre la Libye (la déclaration de KADHAFI déclarant d’ailleurs réserver un nouveau Tian an men à ses manifestants n’est pas des plus heureuses), eux qui justifiaient déjà la répression de 1990 en disant qu’ils ne pouvaient se permettre une diversion pour ne pas laisser le monde entre les mains des américains ? Qu’est –ce qui peut nous protéger aujourd’hui face à l’arrogance envahissante des Etats – Unis ? La Chine montante.

« A. La mutation obligée du monde

Au départ, c’est le principe de l’obligation de l’Etat nation en fonction de ses engagements dans le cadre des traités et des conventions qui fonde les rapports internationaux et cimente le droit international. En somme, l’Etat n’est lié que pour autant qu’il a, au préalable, accepté d’être partie à un arrangement, un instrument de régulation des relations internationales.

Toutefois, en revisitant le préambule de la charte de l’ONU, où les peuples sont définis de façon collective et le destin de l’humanité traduit dans un discours globalisant, on s’aperçoit que la théorie de l’Etat indépendant, de l’Etat arrogant et libre qui ferait ce qu’il veut et ne respecterait que les accords et conventions auxquels il serait partie, est un leurre.

Dans la convention de Vienne de 1969 relative au droit des traités, l’article 53 établit déjà une norme impérative qui ne pourrait pas être transgressée par quiconque et sous aucun prétexte. C’est ici, la véritable consécration d’un ordre public international, porteur des valeurs morales universelles communes à toutes les civilisations ».

Que le lecteur m’excuse pour des citations aussi longues de Mr SHANDA TONME qui n’arrive pas à réaliser que le véritable problème pour une véritable consécration d’un ordre public international est que chaque grande puissance du moment essaie de faire passer certains de ses particularismes pour "des valeurs morales universelles". Ainsi les valeurs morales universelles de l’Occident chrétien et capitaliste du moyen âge jusqu’au début du 20 eme siècle est que le noir est infrahumain et mérite d’être réduit à l’état d’esclave pour aller remplacer les pauvres amérindiens qu’on abat comme du bétail pour la bonne marche de la société capitaliste chrétienne.

Pire, il ne s’aperçoit même pas que l’Etat indépendant, … arrogant et libre qui ferait ce qu’il veut et ne respecterait que les accords et conventions auxquels il serait partie, n’est pas un leurre. Cet Etat, ce sont justement les Etats-Unis d’Amérique qui occupent de manière arrogante la base de Guantanamo en République libre de Cuba contre la volonté des autorités cubaines, qui envahissent L’Irak contre l’avis des Nations Unies sous des prétextes fallacieux de possession d’armes de destruction massives (qui est fou pour aller attaquer un pays possédant des armes de destructions massives ?), qui maintiennent artificiellement la division de la Chine en entretenant l’illusion de l’indépendance de Taipei (origine du déclenchement de la troisième guerre mondiale ?), sabordage des accords de Kyoto et mise en échec du sommet mondial sur l’environnement aux Pays Bas. Et j’en passe.

Sur la "Transcendance des solidarités négatives"

Si Mr SHANDA TONME faisait la somme des solidarités négatives au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies, il verrait que les Etats-Unis détiennent le record avec leur veto de soutien à l’Etat raciste et colonialiste d’Israël.

J’ai déjà expliqué plus haut l’origine de l’unanimité du vote contre KADHAFI. A cela je dois ajouter le tapage médiatique et ce que les russes appellent "l’obligation pour les grandes puissances de se prononcer dans le chaud au risque de se tromper".

Sur la Cour pénale internationale, l’hypocrisie des Etats-Unis, de la Russie et de la Chine est des plus révoltantes. Voila trois pays membres du Conseil de Sécurité des Nations qui n’adhèrent pas à cette Cour et qui ont souvent l’outrecuidance d’y envoyer des citoyens ou dirigeants d’autres pays. Qu’il est beau et juste le Nouvel Ordre International de Mr S. TONME.

L’extraterrestre Mr S. TONME ignore ce que c’est que le droit de veto au Conseil de Sécurité des Nations, ce qui lui permet de rêvasser à un "demain, où, ni Israël traditionnellement protégé par les Etats Unis, ni les Etats Unis eux-mêmes, n’échapperont à une mise en cause automatique et sévère en cas de dérapage ouvert attentatoire à la constance de la paix et de la sécurité internationale". Ha ! Solidarité négative quand tu nous tiens !

Nous n’allons pas épiloguer sur la puérile imagination de notre cher Mr SHANDA TONME qui fait s’entendre STALINE, CHURCHILL et ROOSEVELT.

La peur panique que STALINE inspirait à CHURCHILL est légendaire. Et dès 1950 la confrontation armée entre l’occident capitaliste et expansionniste et l’Union soviétique de Staline avait commencé en Corée. Conflit qui perdure jusqu’à nos jours.

Que "La charte adoptée à San Francisco, était et demeure futuriste par certains aspects…", prouve tout simplement que le monde a peu évolué depuis la deuxième guerre mondiale.

Troisème perle, que j’appellerai PERLE DES PERLES.

"Le monde comprendra bientôt, que pour les riches et pauvres de Chine, riches et pauvres des Etats Unis et de Russie, les riches et pauvres de Dakar et de Brasilia, la liberté a une même évidence".

Mais Mr, le monde entier sait que pour les riches de Chine, des Etats Unis et de Russie, de Dakar et de Brasilia, la liberté a « un goût délicieux » et qu’il ne faut justement pas que les pauvres travailleurs des villes et des campagnes goûtent à ce fruit défendu qui a causé la perte du monde depuis la désobéissance biblique de Adam et de ève.

Tant que Le célèbre professeur camerounais, ne pourra pas dire où se trouve le téléphone mobile qui porte la couleur de la culture africaine, ni que la voiture qui roule dans les régions froides de la Sibérie n’est pas adaptée aux conditions du Sahara ou de la savane africaine, l’Afrique sera condamnée à être à la traîne des autres nations du Monde.

Elle sera tellement à la traîne du reste de l’humanité que lorsqu’elle se débarrasse de ces dictateurs, l’Occident mobilisera toujours ses forces de répression pour barrer la route à ces hordes de sous hommes qui menacent d’envahir "l’eldorado" européen construit sur l’esclavage du peuple noir, la colonisation des peuples d’Asie, le Génocide des peuples du Continent Outre Atlantique, l’Apartheid, l’extermination des peuples noirs d’Australie et des autres îles de l’Océanie. Ô peuple noir, s’il avait été facile de t’éliminer de la surface de la terre, l’humanité aurait-elle fait pour autant un pas vers l’extinction des particularismes et l’unification des doctrines, des idéologies et des besoins de bonne gouvernance ? Assurément non.

C. Last but not the least comme disent les cousins anglo-saxons des latins. Parlons de "L’unification des causes et la fin des régimes sauvages négateurs des transitions démocratiques pacifiques".

Pour parler franchement on a l’impression d’avoir à faire à un agent propagandiste de la CIA. Ecoutez ou lisez plutôt :

"De Brazzaville à Téhéran en passant par Yaoundé et Caracas puis La Havane et Pékin, les dirigeants tremblent et perdent le sommeil. Ce que le conseil de sécurité a fait pour la Libye , ouvre sans aucun doute la porte, à au moins trois voies d’action qui sont susceptibles de mettre fin à certaines formes de conduite des affaires publiques :

Premièrement, l’institution des critères rigoureux pour la qualification d’Etat membre de la communauté des nations, se profile inéluctablement à l’horizon. Le président américain Ronald REAGAN soutenait déjà en 1983, qu’il est inapproprié de mélanger dans la même fournaise et avec des considérations d’égalité souveraine qui ouvrent la voie à tous les abus, des nations à peine sorties de l’obscurité, avec des nations très développées qui ont atteint un seuil de respect des principes importants".

Il avait raison le génial Ronald REAGAN. De toute façon il ne faisait que répéter comme un perroquet ce que ses ancêtres avaient méthodiquement appliqué : la race aryenne est la race supérieure, les autres peuples ne méritent qu’esclaves et travail forcé.

"Aucun président de la nation la plus puissante et la plus riche du monde que sont les Etats unis, ne peut disposer d’une fortune équivalente à celle du dernier des chefs d’Etat Africain".

Qui est le dernier des chefs d’Etat africain ? Moi je sais que si l’on mettait ensemble les fortunes de NKRUMAH, LUMUMBA, MODIBO KEITA, SEKOU TOURE, JJ RAWLINGS, MANDELA, MBEKI et de SANKARA, le montant sera inférieur à celle du plus pauvre Président des Etats-Unis jusque et y compris notre cher OBAMA.

Il est vrai qu’il ne sied pas de "jouer au nationaliste blessé ou au nègre révolté…", mais, sied-il pour autant de jouer au nègre ignare ébahi devant les turpitudes de l’Occident ? Tout le monde sait que votre MOBUTU était un agent de la Central Intelligence Agency (CIA) qui l’a utilisé pour assassiner le nationaliste et nègre Patrice LUMUMBA avant de le jeter comme le malpropre qu’il était quand ils n’en ont plus eu besoin.

Dans votre rôle macabre vous en arrivez l’on ne sait guider par quoi à oublier que L’Iran et le Vénézuéla sont des pays démocratiques selon les standards "internationaux" et occidentaux actuels. Pour vous tout régime qui est opposé aux Etats-Unis est automatiquement classé antidémocratique. Avec des raisonnements de ce genre, l’Humanité universelle est à plaindre.



Cher Mr SHANDA TONME, vous pouvez être certain d’une chose. La Biélorussie n’a rien à craindre du prétendu règne de la prétendue universalité si ce n’est des gesticulations de l’occident car figurez-vous que la Russie a déjà mis en garde contre la déstabilisation de ce pays et fait comprendre qu’elle est prête à collaborer avec n’importe quel régime dans cet pays qui est une autre Russie (Biélorussie signifiant Russie blanche).

Je ne suis ni musulman ni chrétien, mais vous avec votre universalisme transcendantal, pouvez-vous m’expliquer tout le combat que l’Occident chrétien est en train de livrer à l’Islam aujourd’hui ? Ou bien peut être que Jésus est plus Universel que Mahomet ? Mais tous deux ne viennent-ils pas du Moyen Orient ?

L’humanité aura franchit un pas de géant lorsqu’il sera ancré dans la tête des humains (femmes et hommes) que l’Universel existe dans le particulier et que seule l’existence du particulier rend possible l’existence de l’Universel.

Savez-vous pourquoi la "dictature communiste en Chine" comme vous dites va durer ? Parce que très bientôt, la Chine va ravir la place de première puissance économique mondiale aux Etats-Unis et que de ce fait elle deviendra la première puissance militaire du Monde. Et les peuples ont toujours confiance en leurs dirigeants quand ils les amènent aux premières places des nations dans le Monde.

Vous êtes tellement emporté par votre lyrisme que vous ne pouvez même pas réaliser que le système étasunien est tellement peu démocratique. Remarquez d’ailleurs que vous n’êtes pas le seul à ne pas comprendre la nature oligarchique de ce système. Savez-vous par exemple que le seul suffrage qu’OBAMA a gagné a été celui organisé entre lui et Hillary CLINTON par le parti démocrate ? Savez- vous que pour briguer ce mandat, il a fallu qu’il soit sénateur ? Que pour être sénateur, il n’a point été élu mais désigné à ce poste par son prédécesseur ? Or en 2008 même si c’est vous qui étiez désigné comme candidat des démocrates, vous auriez battu Mac CAIN ? Et c’est ce même oligarque Mac CAIN qui est en train de donner des ordres aujourd’hui à OBAMA pour qu’il donne l’ordre d’attaquer la Libye. Que va-t-il arriver à OBAMA s’il refuse d’obtempérer ?

Notre démocrate révolutionnaire est si emporté qu’il est prêt à livrer un combat sans merci aux monarchies constitutionnelles d’Europe pour cause de rentabilité économique nulle.

Travail titanesque que tout cela ! Qu’allons-nous faire de ces monarques une fois déchus ? Les mettre en prison ? Les envoyer au champ ? À l’usine ? Les guillotiner ? Moi je propose que l’humanité universelle les envoie en exil sur la lune qu’ils pourront écumer à leur aise. Dommage que notre révolutionnaire économiquement utile ne comprenne pas encore une fois que les monarchies constitutionnelles d’Europe ne gouvernent ni "explicitement ou implicitement", ni "directement ou indirectement".

Assurément il faut se débarrasser de toute forme de monarchie mais pour d’autres raisons que des raisons de gouvernance.

Parlons de Jean Bedel BOKASSA de Centrafrique. N’est-ce pas le Général De GAULE qui l’a mis au pouvoir, lui que BOKASSA appelait Papa ? GISCARD l’a-t-il seulement déconseillé quand il a voulu se proclamer Empereur ? Cela ne facilitait-il pas les plans impérialistes français en Centrafrique tout en accréditant l’infantilisme "immobile" du peuple noir ?

"La nouvelle éthique démocratique, interventionniste et radicalement exigeante dans sa substance politique, morale et légale, s’appuiera inévitablement sur la prééminence des valeurs dialectiques contraignantes pour tous les citoyens du monde".

Belle perspective que cette nouvelle éthique démocratique qui certainement ne manquera pas de rattraper G. BUSH pour ses crimes odieux en Irak, sa loi légalisant la torture que les oligarques américains glorifient parce qu’elle serait efficace. Et que dire de B. OBAMA qui s’est empressé de déclarer dès son arrivée à la Maison Blanche qu’il n’a pas l’intention de le poursuivre devant les tribunaux américains malgré tous les actes de barbaries avérées ?

"Le scandale révélé lors de la mise en œuvre de la résolution de l’ONU pétrole contre nourriture à la suite de la première guerre du Golfe, laquelle fut baptisée, a apporté une preuve irréfutable du jeu trouble des dirigeants occidentaux. L’on se souvient que le Vice-président des Etats Unis, et le secrétaire Général de l’ONU, s’étaient retrouvés au centre des controverses, et par ailleurs que de nombreuses sociétés dans lesquelles les dirigeants de premier plan détenaient des actions, étaient les principaux bénéficiaires des milliards de dollars générés cette résolution".

Conclusion cher Mr SHANDA TONME ? Ce que vous appelez jeux trouble des dirigeants occidentaux n’est que leur mode d’existence universelle que seule votre solidarité négative outrancière empêche de voir. Dans la "démocratie universelle" que vous clamez à tort et à travers, la raison du plus fort est toujours la plus universelle. Voilà une vérité universelle que l’universelle humanité devrait connaître.

10:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.