topblog Ivoire blogs

11/04/2011

ARRESTATION DU PRESIDENT LAURENT GBAGBO ET PUIS………

Le simulacre d’arrestation que l’on attribue aux forces pro-ouattara faiblement armée frise le ridicule et ressemble au déjà vu. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, l’arrestation de président Laurent GBAGBO est la photocopie type du scénario de celle de LUMUMBA, qui avait été livré aux pseudo-militaires qui s’amusaient avec leur colis en lui faisant subir toutes les humiliations possibles. L’image est d’autant significative que les observateurs avertis se demandent pourquoi le président Laurent GBAGBO a préféré se laisser prendre sans un temps soi peu se mettre une balle dans la tête ? Certainement, à cause du courant chrétien qu’incarne sa femme Yvonne. Mais, les Africains ont subit une énième humiliation qui certainement fera tache d’huile, un président qu’on expose aux yeux du monde en sous chemise et sa femme en robe de nuit. Merci, messieurs les démocrates !!!.
En tout cas, nous connaissons la suite, il subira tôt ou tard le sort de Milosevic, parce que l’occident en aura besoin pour étouffer toute velléité de soulèvement qui viendrait d’un homme politique qui voudra défendre le nationalisme. La position de la France en Afrique aujourd’hui ne fait qu’accroitre le sentiment anti-français et le président GBAGBO a ouvert les yeux d’un grand nombre d’africains qui vont certainement continuer son combat car son arrestation cavalière par des forces française a confirmé ce qu’il disait depuis, plus de 10 ans. Les africains ne sont plus dupes et l’esprit GBAGBO est né et l’histoire retiendra que ce monsieur a combattu seul contre tous pour libérer son peuple du joug du colonialisme.
C’est dire que le combat n’est pas fini pour l’émancipation du peuple noir, que les bourreaux d’aujourd’hui, n’oublient pas que Mobutu a été lâché comme un fruit pourri au soir de sa vie et son corps n’est jamais retourné en RDC. Tout comme Laurent Désiré KABILA dont les circonstances de sa mort n’ont jamais été élucidées.
En revanche ce qui sera intéressant de suivre avec beaucoup d’attentions, c’est de voir jusqu’ou l’alliance OUATTARA-BEDIE-SORO ira ; surtout que Konan Bédie est pratiquement aphone depuis le debut des hostilités et les hommes du Président GBAGBO n’ont pas encore dit leur dernier mot. Ce qui est sur, on forcera Laurent GBAGBO, avec les armes à la tempe, de dire à la TCI (télévision de OUATTARA) à ses partisans de cesser les hostilités.
En tout cas seul l’avenir nous le dira. Qui vivra verra !!!.
Vive le président démocratiquement installé de cote d’ivoire !!!

Les commentaires sont fermés.