topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

13/04/2011

Les circonstances du décès du diplomate Désiré TAGRO, arrêté en même temps que Laurent Gbagbo, ce lundi, sont troubles

Les circonstances du décès du diplomate, arrêté en même temps que Laurent Gbagbo, ce lundi, sont troubles. Lire la suite l'article
Désiré Tagro, ex-ministre de l'Intérieur et proche de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, est décédé ce mardi, au lendemain de son arrestation avec Gbagbo à Abidjan. Les circonstances de cette mort demeurent troubles.

Plus tôt dans la soirée, Farhan Haq, un porte-parole des Nations unies à New York, a affirmé que Laurent Gbagbo a été emmené hors d'Abidjan, sans révéler où l'ancien président ivoirien avait été conduit.

Gbagbo, tombé lundi aux mains des partisans de son rival Alassane Ouattara, avait été conduit au QG de ce dernier, l'hôtel du Golf, mais il n'y est plus, a précisé le porte-parole.

Selon des responsables de l'Onu, Laurent Gbagbo devait être transféré dans le nord du pays, bastion d'Alassane Ouattara.

Comme LUMUMBA au Katanga, Laurent GBAGBO est aujourd'hui dans le fief de son ennemi pour une ultime humiliation à l'abri des cameras et peut-être une mort certaine au finish. Ses partisans sont livrés au fanatiques musulmans qui les liquideront avec beaucoup de délectations pourtant le discours officiel est au pardon. Tout laisse croire qu'à l'allure ou les choses se passent beaucoup de pro-GBAGBO n'accepteront jamais de se rendre; car se rendre ou pas à voir les exactions ne servira à rien.

Vivement que le nouveau pouvoir puisse se libérer de ses propres extrémistes qui défilent dans les médias pour vilipender une personne en captivité au lieu de chercher des voies et moyens pour sortir cette belle Cote d'ivoire de l'auberge. L'heure ne doit plus à la haine, car si la situation perdure, ce conflit sera non plus ethnique mais religieux et aucune goutte de sang de la communauté internationale ne se versera, seuls, les Ivoiriens paieront le prix et ces occidentaux se gargariseront partout en parlant de reconstruction ou des aides qui sont elles même que des prêts à rembourser. Tous les signaux des économies des pays occidentaux démontrent qu'ils sont en pleine crise économiques et ne peuvent risquer avec l'argent de leur contribuable dans des œuvres de charité.

La cote d'ivoire s'éveillera un jour ou l'autre.

17:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.