topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

18/05/2011

Opération chasse à l'Homme de Monsieur Nicolas Sarkozy en France

Les intimidations de l'Etat colonial français, vis à vis des manifestants pro-GBAGBO à la place de la Nation et de la République à Paris cet hiver n'ayant servi à rien, bien au contraire, Monsieur SARKOZY, via ses agents des renseignements généraux s'occupent de traquer en catimini, ceux qui à quelque titre que ce soit se sont singularisés au cours de ces manifestations.

Au cours de l'une de ces manifestations à la Place de la Nation, Monsieur Médard NTEP, Président de «Afrique-Monde», a sans équivoque tenu les propos suivants devant plus de trois mille manifestants : « il faut débarquer SARKOZY et Carla de l’Élysée en 2012», en rappelant aux Africains de nationalité française d'aller se faire inscrire sur les listes électorales dans leurs Mairies respectifs, afin de finir au plus vite avec Monsieur SARKOZY, le putschiste en Côte d'Ivoire.

Et voilà que Monsieur SARKOZY n'a rien trouvé de mieux que de faire convoquer Monsieur NTEP via le Procureur de la République de Créteil, pour des prélèvements biologiques, en date du 19 mai 2012, deux jours avant son départ à Yamoussoukro, pour l'installation de son nouveau gouverneur en Côte d'Ivoire, espérant peut-être que Monsieur NTEP resterait certainement en garde à vue au Commissariat de L’Haÿ-les-Roses, pendant qu'il sera lui, en balade avec nos impôts à jouer au petit maître en Afrique.

En fait, Monsieur NTEP est rangé de facto dans la catégorie des criminels, terroristes, violeurs, cambrioleurs, qui sont ceux qui sont soumis de par la loi à ces prélèvements. Et la liberté de parole garantie par notre constitution, qu'en fait-il ? Se prononcer contre la politique de Monsieur SARKOZY est-il devenu un délit ou un crime en France aujourd'hui ? J'attends la réponse.

Depuis que Monsieur SARKOZY a installé son ami OUATTARA par la force comme Gouverneur plénipotentiaire de la France en Côte d'Ivoire, aucune tête ne doit dépasser ; dénoncer cette ingérence inqualifiable de la France dans les problèmes internes d'un état souverain est devenu à ses yeux un crime de lèse-majesté. Ne sommes-nous plus en France où chacun est totalement libre d'exprimer ses opinions ?

Pour Médard NTEP Franco-africain, avec son journal en ligne www.afriquemonde.org, et des millions et des millions d'autres franco-africains et africains tout court, le combat continue pour la dignité de l'être africain, humilié par Monsieur SARKOZY et sa force Licorne. Rien ne nous arrêtera et toutes les intimidations sont vaines.

Ce n'est pas la première fois que Médard NTEP, dénonce le comportement inadmissible, hautain et arrogant de Monsieur SARKOZY envers l'Afrique et les Africains. La vérité est que Monsieur OUATTARA a beau s'installer au Palais du Golf, le Président de la République de Côte d'ivoire est son Excellence Laurent KOUDOU GBAGBO et n'est pas le Sous-Préfet de Monsieur SARKOZY et c'est cela qu'il ne veut pas qu'on lui rappelle.

Médard NTEP attend sereinement le 19 mai, pour savoir ce que Monsieur SARKOZY lui reproche, au point de lui demander de se soumettre aux prélèvements biologiques.

Source : Kwedi. G Secrétaire national du front 2012 pour un Sarkozy hors d'état de nuire en France et Surtout en Afrique
© Source : www.afriquemonde.org

17:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.