topblog Ivoire blogs

24/05/2011

Audition de Iya Mohammed: Ce que recherchent les enquêteurs de la Direction de la police judiciaire

La convocation du président de la Fécafoot se situe dans le prolongement d’une enquête diligentée depuis 2005 par la Pj, consécutivement à une plainte du gouvernement camerounais. Iya Mohammed a brillé par son absence vendredi dernier au Boulevard du 20 mai à l’occasion du 39 ème anniversaire du Cameroun unifié. 24 heures plus tôt, le président de la Fécafoot s’était envolé pour l’Afrique du Sud, deux jours après une audition de plus de cinq heures à la sous-Direction des Enquêtes économiques de la direction de la Police judiciaire. Iya déférait ainsi, ce mardi 17 mai 2011, à une convocation à lui parvenue 48 heures plus tôt.
Des sources proches de l’enquête à la Pj, l’on se contente de dire que les auditions de mardi dernier impliquent le président de la Fécafoot et certains de ses collaborateurs - sans plus de précision, même si le nom de Tombi à Rocko, l’actuel Secrétaire général est avancé. Des enquêtes qui, précise une source, se situent dans le cadre d’une enquête plus générale diligentée depuis 2005 par les fins limiers de la Police judiciaire, à la suite d’une plainte déposée en 2005 par le gouvernement camerounais pour des faits de présomptions de malversations financières dans la gestion du président de la Fécafoot. Il s’agirait principalement de la gestion de la manne financière issue des participations des Lions indomptables aux différentes compétitions internationales, notamment aux six coupes du monde de football.

A l’occasion des premières auditions faites à la diligence de la Pj en 2005, Iya Mohammed et plusieurs responsables à divers niveaux de la Fécafoot et du Minsep, avaient été convoqués. Ainsi à l’enquête préliminaire et pour le compte de la Fécafoot, outre Iya Mohammed, Jean Réné Atangana Mballa, David Mayébi, Yombi Doff et Alioum Alhadji Hamadou seront entendus. Côté ministère des sports et de l’Education physique, entres autres responsables, Cecile Ngambi, ancienne championne d’Afrique des 100 m et ancienne directrice du développement des sports, avait été «exploitée». Dans la foulée des mêmes auditions, quelques anciens ministres des Sports et des Allemands de l’équipementier Puma avaient été également convoqués et interrogés comme témoins.

A la suite de ces auditions dans les locaux de la direction de la Police judiciaire à Yaoundé, le PV de l’enquête préliminaire sera transmis au Parquet qui devait se charger de l’instruction du dossier. Le procureur général près la Cour suprême s’en chargera. Dans son rapport d’enquête accablant pour la gestion de Iya Mohammed et rendu en mai 2005, le magistrat instructeur, Mvondo Evezo’o, fustigeait les dérives managériales et la gestion calamiteuse du président de la Fécafoot et ses collaborateurs. Ils étaient ainsi accusés d’avoir détourné de «grosses sommes d’argent au détriment de l’Etat du Cameroun, des milliards de Fcfa que les responsables de la Fécafoot et ceux des ligues régionales avaient dûment empochés». Ces sommes d’argent, accusait le rapport, avaient été «dissimulées ou détournées» par ces responsables qui usaient de «faux de cavalerie financière dans plusieurs banques…»

Evariste Menounga

13:04 Publié dans Blog, Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.