topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

26/05/2011

Classement : Des Africains dans la cage à milliardaires

Le dernier hit-parade mondial des hommes les plus riches pointe 14 ressortissants du continent.

Le magasine américain Forbes vient de délivrer son classement mondial des 1210 plus grandes fortunes évaluées en millions de dollars. A elles seules, ces personnalités représentent 4.500 milliards de dollars de la fortune planétaire. 14 Africains pointent dans cette notation et sont originaires du Nigeria, d`Afrique du Sud et d`Egypte. Ces de richesses sont issus des milieux de l`immobilier, des mines, des hydrocarbures ou encore des télécommunications. Le classement qui suit, précise-t-on, ne tient pas compte des «richesses informelles» ou de celles - souvent inavouées - de certains dignitaires, qui comme de juste échappent à toute traçabilité.

- 1er (51è mondial), Aliko Dangote (Nigeria) : les Camerounais se souviennent sans doute que le groupe Dangote a, voici quelques mois, proposé d`investir l`équivalent de 50 milliards Fcfa dans notre pays dans la mise en place d`une unité de fabrication du ciment. Agé aujourd`hui de 53 ans, la fortune d`Aliko Dangote, qui exerce dans des domaines aussi divers que le sucre, la farine, le textile, l`immobilier, le pétrole ou encore le gaz, est actuellement estimée à 13,8 milliards de dollars (+500%, par rapport ) 2010).

- 2è (136è mondial), Nicky Oppenheimer (Afrique du Sud) : l`homme le plus riche du pays de Nelson Mandela pèse 7 milliards de dollars. Il s`est enrichi dans l`extraction des diamants. Ce propriétaire de mines possède aussi une joaillerie aux très sélectes Galeries Lafayette de Paris.

- 3è (182è mondial), Nassef Sawiris (Egypte): la fortune de cet ancien étudiant en économie de l`université de Chicago (Etats-Unis), 50 ans, tutoie les 5,6 milliards de dollars. Deuxième actionnaire du groupe français Lafarge, il a fait son trou dans l`univers de la construction industrielle (Orascom Construction Industries).

- 4è (219è mondial), Johann Rupert (Afrique du Sud) : avant de se lancer dans les hydrocarbures (Shell), ce sexagénaire tâta de la banque, puis les vins et le tabac à la tête du groupe suisse Richemont (Cartier, Chloé, Dunhill et Montblanc). Avec une fortune évaluée à 4,8 milliards de dollars, on le présente généralement comme le propriétaire des deux meilleurs vignobles de son pays que sont Rupert&Rothschild et l`Ormarins).

- 5è (310è mondial), Naguib Sawiris (Egypte): à 56 ans, il est issu d`une lignée de fortunés dont quelques uns figurent également dans le dernier classement Forbes. Avec quelque 3,5 milliards de dollars de patrimoine, il est le président du groupe Orascom et Orascom Telecom Holding, qui exerce dans les télécommunications.

- 6è (336è mondial), Patrice Motsepe (Afrique du Sud) : avec 3,3 milliards de dollars sur la balance, ce quinquagénaire est considéré comme la première fortune noire de son pays. L`ancien avocat en droit minier le doit aux fluctuations avantageuses des cours des matières premières intervenues voici une décennie. Il a repris plusieurs mines délaissées par des multinationales, qu`il a fait fructifier à travers des méthodes d`exploitation de son cru.
- 7è (393è mondial), Onsi Sawiris (Egypte) : bien que sa fortune ait régressé (2,9 milliards de dollars), le chef de la famille Sawiris, 81 printemps, compte toujours parmi les têtes couronnées de l`univers. Il a pris du recul dans la gestion du holding qu`il fonda, Orascom (télécommunications, tourisme, sciences, technologie et de industrie), en laissant la gestion selon les filiales à se descendance.

- 8è (595è mondial), Mohammed Mansour (Egypte) : 2 milliards de dollars de fortune et 63 ans de vie terrestre. C`est cet ingénieur et de commerce qui, après ses études de commerce chez l`oncle Sam, introduisit, dans son pays, les marques américaines Caterpillar, Chevrolet et Marlboro. L`ex-ministre des Transports (2005 et 2009) a ensuite diversifié ses activités en se lançant dans grande distribution. Sa famille a aussi créé Métro, une chaîne de supermarchés.

- 9è (ex-æquo, 595è mondial), Nike Adenuga (Nigeria) : avec ses 2 milliards de dollars, le Nigérian de 58 ans a fait fortune dans la banque (Equatorial Trust Bank) et le pétrole (Conoil). Dès ses 26 ans, il engrangeait déjà de forts bénéfices à travers la distribution en Afrique de la marque Coca-Cola. Ancien opérateur dans l`immobilier, il détient également des actions dans des entreprises de télécommunications. C`est le fondateur du groupe Globacom qui exerce dans la pose du câble Internet sous-marins devant relier le Nigeria au reste du monde.

- 10è (692è mondial), Yasseen et Youssef Mansou (Egypte) : ces deux frères, qui, pèsent chacun à 1,8 milliard de dollars au classement Forbes, ont respectivement 49 et 65 ans. Le premier est le patron de la Palm Hills Developments (Phd), qui est le deuxième plus grand promoteur immobilier de son pays en matière de construction de villas de luxe et de centres commerciaux. Le deuxième, qui lutte contre l`analphabétisme et promeut l`éducation dans son pays, dirige le chaîne de supermarchés Métro.

Synthèse de Félix C. Bolé Bola

14:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.