topblog Ivoire blogs

08/06/2011

La justice européenne clémente envers la seconde épouse de Gbagbo

Les sanctions décrétées par l’Union européenne à l’encontre de Nadiany Bamba, la seconde épouse de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, ont été levées. Le tribunal de la Cour de justice européenne à Luxembourg a affirmé dans son arrêt que l’UE "n’a pas motivé de manière suffisante en quoi Mme Nadiany Bamba a fait obstruction au processus de paix et à la réconciliation en Côte d’Ivoire", rapporte l’AFP. Directrice du groupe de presse Cyclone, qui éditait notamment le quotidien "Le Temps" favorable à Laurent Gbagbo, Nadiany Bamba avait été privée de visa et ses avoirs avaient été gelés, pour "obstruction au processus de paix et de réconciliation par l’incitation publique à la haine et à la violence et par la participation à des campagnes de désinformation en rapport avec l’élection présidentielle de 2010". Mme Bamba, qui avait demandé au tribunal européen d’annuler cette décision, a donc été entendue. Les juges ont estimé que l’UE aurait dû préciser "les raisons spécifiques et concrètes" qui ont motivé les sanctions. Or, l’UE "s’est contentée d’exposer des considérations vagues et générales" à l’encontre de Mme Bamba, ont-ils déploré.

18:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.