topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

08/06/2011

Royaume Uni- Cameroun : Tentative d'assassinat ? Brice Nitcheu échappe à la mort à Londres

Dans le centre hospitalier de Queen Elisabeth où il est en suivi, Brice Nitcheu, le leader du CODE (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora, Ndlr), doit se demander comment il a pu s’en sortir. Dans la nuit de dimanche 05 juin, autour de 23h, alors qu’il conduisait sur un « dual carriage » (sorte de grande voie à sens unique de deux cotés) Brice Nitcheu s’est retrouvé nez à nez avec un véhicule qui roulait dans le sens inverse à tombeau ouvert, en fonçant tout droit sur lui. « J’ai tout fait pour éviter la collision, parce qu’on n’est pas supposé se retrouver en face d’un véhicule dans ce sens, mais il me semble que le chauffeur était décidé à me rentrer dedans » dit-il, encore sous le choc.

La violence de la collision est terrible. Le leader du CODE s’est trouvé bloqué dans sa voiture dont la devanture est complètement froissée et enfoncée. Pendant plusieurs secondes, il perd connaissance, et ce sont les usagers qui suivaient qui se sont arrêtés pour l’extraire du siège de sa Ford Focus grise dans laquelle il est piégé. Le véhicule adverse est occupé par trois blancs. Deux d’entre eux réussissent à sortir, se mettent à fuir à toute vitesse, et s’enfoncent dans la végétation environnante. Les témoins qui se sont arrêtés réussissent à maîtriser le troisième, avant d’appeler la police du quartier de Darford, où l’accident a eu lieu.

Le déploiement de la police est impressionnant. Plusieurs patrouilles terrestres, des chiens de patrouille, et un hélicoptère se mettent simultanément en branle pour arrêter les fuyards. Guidés par les puissants projecteurs de l’hélico, les policiers et leurs chiens finissent par mettre la main sur eux dans la broussaille.

Sur la scène de l’accident, la police procède à l’identification de Brice Nitcheu, et découvre dans la banque de données de la Police Métropolitaine qu’il bénéficie du code spécial de la protection des personnes exposées aux risques d’assassinat politique. « C’est à ce moment qu’ils m’ont escorté dans une ambulance à l’hôpital, et ont ouvert une enquête criminelle » affirme Brice Nitcheu, qui ajoute : « Je ne crois pas à une thèse de tentative de me tuer, bien que je sois conscient que le pouvoir est capable de tout ».

Pour la police britannique, aucune piste ne sera négligée et depuis dimanche, elle s’active à identifier les trois personnes de l’autre véhicule. Selon les dernières informations de source policière que nous avons pu joindre au téléphone, une arme a été découverte dans leur voiture, et le conducteur se serait installé dans le quartier du bouillant leader du CODE depuis quelques semaines.

L’on se souvient, Pius Njawé, le Directeur de la Publication du quotidien Le Messager, et acteur important de la vie politique et sociale au Cameroun, était mort dans un accident tragique aux Etats-Unis, alors qu’il était allé prendre part à une rencontre de l’opposition camerounaise.

Le 28 mai dernier, Brice Nitcheu présidait une réunion de l’assemblée générale du CODE à Birmingham dans le centre de l’Angleterre, où cette organisation a réaffirmé sa position de principe, à savoir qu’aucune élection ne pourra faire partir Paul Biya. Nous y reviendrons à travers un développement ultérieur
© Camer.be : Hermann Oswald G'nowa

17:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.