topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

16/06/2011

Cameroun : Les juges de la Fecafoot convoquent Assou-Ekotto, Samuel Eto et Alexandre Song

Réunis hier à Yaoundé au siège Fécafoot, les membres de la commission de discipline ont décidé de convoquer pour le jeudi 23 juin, les trois internationaux pour répondre de leurs écarts de comportement lors du dernier regroupement

Appelés dans la capitale camerounaise en vue du match du 4 juin dernier contre le Sénégal (0-0), comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2012, certains joueurs cadres de l’équipe nationale du Cameroun avaient défrayé la chronique de par leur comportement.

D’abord le capitaine des fauves, le célébrissime Samuel Eto’o fils qui avait refusé de s’entrainer le mardi 31 mai au stade Ahmadou Ahidjo, à la suite de son altercation avec Alexandre Song. Tout à commencer quand ce dernier a refusé de serrer la main du goaleador de l’Inter de Milan qui arrivait d’un voyage depuis l’Italie. La tanière s’est embrasée sous la colère de Samuel Eto’o. « Il avait alors exigé en vain de l’encadrement, les explications sur les raisons de la présence du milieu de terrain d’Arsenal dans l’hôtel qui abritait les Lions. Sur le coup, il demandait également l’expulsion de Song. Et comme les responsables qui étaient là n’ont pas accédé immédiatement à ses exigences, il a décidé de boycotter la séance d’entrainement du lendemain » explique un responsable de la direction administrative de l’équipe nationale. Le capitaine des Lions s’est de nouveau illustré négativement en plein match contre le Sénégal, en s’opposant publiquement à un remplacement de joueur demandé par l’entraineur Javier Clémente. « Voilà, les deux motifs pour lesquels nous avons décidé de convoquer Samuel Eto’o » a confié à FootAfrica365, un membre de la commission de discipline de la Fécafoot.



Alexandre Song quand à lui, a été convoqué pour avoir refusé de serrer la main à Samuel Eto’o. A la suite de cet acte, il a été prié par les autorités de quitter les lieux. « Quand on se retrouve en sélection nationale, on n’est pas tenu d’être des potes mais, on devrait se garder d’afficher des comportements qui pourrissent l’ambiance et détruisent l’esprit d’équipe » commente un responsable de la Fécafoot.



Quant à Benoit Assou Ekotto, il n’a même pas pris la peine d’effectuer le déplacement de Yaoundé pour le regroupement d’avant match du 4 juin. « J’ai reçu un mail de son club qui annonçait son indisponibilité. Je suis sans nouvelle du joueur lui-même » annonçait impuissant, l’entraineur Javier Clémente à la veille du match capital contre le Sénégal. Depuis un certains temps, le défenseur de Tottenham donne l’impression de choisir ses matches et de s’absenter sans justificatif valable aux yeux des textes en vigueur. « La Fifa exige qu’un joueur appelé en sélection et qui est indisponible pour cause de blessure, effectue le déplacement dans la mesure du possible pour le faire constater par qui de droit. Plus grave, le joueur n’a même pas fait signe de vie, c’est un comportement inadmissible» déclare courroucer, un administrateur de la fédération.


« Nous avons été saisie par les autorités en charge de football pour statuer sur ces cas. On ne pouvait pas les condamner sans les avoir entendu. C’est pour cela que nous leur avons adressé des convocations pour qu’ils se présentent lors de notre prochaine réunion, fixée au 23 juin » explique un juge de la commission d’homologation et de discipline de la Fécafoot.


C’est cette même commission qui avait sanctionné au mois de mars dernier, Achille Emana, un autre cadre de la sélection fanion du Cameroun. Elle lui avait infligé un blâme et une amende d’un million de francs pour ses écarts de comportement vis-à-vis des autorités camerounaise en charge du football…


18:13 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.